J U S T E L     -     Législation consolidée
Fin Premier mot Dernier mot Préambule
Table des matières
Fin Version néerlandaise
 
belgiquelex . be     -     Banque Carrefour de la législation
Conseil d'Etat
ELI - Système de navigation par identifiant européen de la législation

Titre
21 OCTOBRE 2008. - Arrêté royal modifiant l'arrêté royal du 25 mai 1999 fixant les conditions particulières imposées pour l'admission à la circulation aérienne des aéronefs ultra-légers motorisés.

Source :
MOBILITE ET TRANSPORTS
Publication : 20-11-2008 numéro :   2008014329 page : 61734   IMAGE
Dossier numéro : 2008-10-21/35
Entrée en vigueur : 20-11-2008

Table des matières Texte Début
Art. 1-3

Texte Table des matières Début
Article 1. Dans l'article 1er de l'arrêté royal du 25 mai 1999 fixant les conditions particulières imposées pour l'admission à la circulation aérienne des aéronefs ultra-légers motorisés la définition d'aéronef ultra-léger motorisé est remplacée par la définition suivante :
  " Aéronef ultra-léger motorisé : avion ou amphibie de type monoplace ou biplace dont la vitesse de décrochage Vso (configuration d'atterrissage, moteur au ralenti) n'excède pas 65 km/h, (35,1 knots) C.A.S., et dont la masse maximale autorisée au décollage ne dépasse pas :
  1° 300 kg pour l'avion monoplace; ou
  2° 315 kg pour un avion monoplace équipé d'un système de parachute de secours fixé à la cellule; ou
  3° 450 kg pour l'avion biplace; ou
  4° 472,5 kg pour un avion biplace équipé d'un système de parachute de secours fixé à la cellule; ou
  5° 330 kg pour l'avion amphibie ou monté sur flotteurs, monoplace; ou
  6° 495 kg pour l'avion amphibie ou monté sur flotteurs, biplace, pour autant qu'un aéronef ultra-léger motorisé capable d'opérer aussi bien comme avion normal que sur flotteurs reste sous les deux limites fixées pour la masse maximale autorisée au décollage, selon le cas.
  Ne sont pas compris dans cette définition les aéronefs à voilure rotative et les aéronefs à décollage à pieds. "

  Art. 2. Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.

  Art. 3. Notre Ministre ayant le Transport aérien dans ses attributions est chargé de l'exécution du présent arrêté.
  Donné à Bruxelles, le 21 octobre 2008.
  ALBERT
  Par le Roi :
  Le Premier Ministre,
  Y. LETERME
  Le Secrétaire d'Etat à la Mobilité,
  E. SCHOUPPE.

Préambule Texte Table des matières Début
   ALBERT II, Roi des Belges,
   A tous, présents et à venir, Salut.
   Vu la loi du 27 juin 1937 portant révision de la loi du 16 novembre 1919 relative à la réglementation de la navigation aérienne, notamment l'article 5, § 1er, modifié par la loi du 2 janvier 2001;
   Vu l'arrêté royal du 25 mai 1999 fixant les conditions particulières imposées pour l'admission à la circulation aérienne des aéronefs ultra-légers motorisés;
   Vu l'association des gouvernements de région à l'élaboration du présent arrêté;
   Vu l'avis du Conseil d'Etat n° 44.237/4, donné le 1er avril 2008, en application de l'article 84, § 1er, alinéa 1er, 1° des lois coordonnées sur le Conseil d'Etat;
   Vu la communication à la Commission européenne, le 6 juin 2008, en application de l'article 8, paragraphe 1er, de la Directive 98/34/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 juin 1998 prévoyant une procédure d'information dans le domaine des normes et réglementations techniques et des règles relatives aux services de la société de l'information;
   Sur la proposition du Premier Ministre et le Secrétaire d'Etat à la Mobilité,
   Nous avons arrêté et arrêtons :

Début Premier mot Dernier mot Préambule
Table des matières
Version néerlandaise