J U S T E L     -     Législation consolidée
Fin Premier mot Dernier mot Préambule
Travaux parlementaires Table des matières
Fin Version néerlandaise
 
belgiquelex . be     -     Banque Carrefour de la législation
Conseil d'Etat Chambre des représentants Sénat
ELI - Système de navigation par identifiant européen de la législation
http://www.ejustice.just.fgov.be/eli/loi/2009/04/14/2009000258/justel

Titre
14 AVRIL 2009. - Loi portant diverses modifications en matière électorale

Source :
INTERIEUR
Publication : 15-04-2009 numéro :   2009000258 page : 30493   IMAGE
Dossier numéro : 2009-04-14/01
Entrée en vigueur : 15-04-2009

Table des matières Texte Début
CHAPITRE 1er. - Disposition générale
Art. 1
CHAPITRE 2. - Modifications au Code pénal
Art. 2-20
CHAPITRE 3. - Modifications du Code électoral
Art. 21-37
CHAPITRE 4. - Modifications de la loi du 12 janvier 1989 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et des membres bruxellois du Parlement flamand
Art. 38-47
CHAPITRE 5. - Modifications de la loi du 6 juillet 1990 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Communauté germanophone
Art. 48-58
CHAPITRE 6. - Modifications de la loi ordinaire du 16 juillet 1993 visant à achever la structure fédérale de l'Etat
Art. 59-68
CHAPITRE 7. - Dispositions transitoires et finales
Art. 69-70
ANNEXE.
Art. N1

Texte Table des matières Début
CHAPITRE 1er. - Disposition générale

  Article 1er. La présente loi règle une matière visée à l'article 77 de la Constitution.

  CHAPITRE 2. - Modifications au Code pénal

  Art. 2. L'article 31 du Code pénal, modifié par les lois des 12 avril 1894, 10 juillet 1996, 29 avril 2001 et 8 juin 2006, est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les arrêts de condamnation visés à l'alinéa précédent peuvent en outre prononcer contre les condamnés l'interdiction du droit de vote, à perpétuité ou pour vingt ans à trente ans. "

  Art. 3. Dans le texte français de l'article 32 du même Code, modifié par la loi du 23 janvier 2003, le mot " énumérés " est remplacé par le mot " visés ".

  Art. 4. Dans l'article 33 du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 5. Un article 33bis, rédigé comme suit, est inséré dans le même Code :
  " Art. 33bis. Les cours et tribunaux pourront interdire aux condamnés correctionnels l'exercice du droit visé à l'article 31, alinéa 2, pour un terme de cinq ans à dix ans. "

  Art. 6. Dans l'article 84, alinéa 2, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 7. Dans l'article 85, alinéa 4, du même Code, modifié par la loi du 9 avril 1930, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 8. Dans l'article 123quinquies, alinéa 2, du même Code, inséré par la loi du 19 juillet 1934 et modifié par la loi du 31 décembre 1939, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 9. Dans l'article 135bis, alinéa 3, du même Code, inséré par la loi du 20 juillet 1939, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 10. Dans l'article 147, alinéa 4, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 11. Dans l'article 234, alinéa 2, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 12. Dans l'article 237, alinéa 1er, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 13. Dans l'article 239, alinéa 2, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 14. Dans l'article 254, alinéa 2, du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 15. Dans l'article 312 du même Code, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 16. Dans l'article 378 du même Code, modifié par la loi du 28 novembre 2000, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 17. Dans l'article 382, § 1er, du même Code, modifié par la loi du 28 novembre 2000, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 18. Dans l'article 388, alinéa 1er, du même Code, inséré par la loi du 28 juillet 1962 et renuméroté et modifié par la loi du 28 novembre 2000, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 19. Dans l'article 433novies, alinéa 1er, du même Code, inséré par la loi du 10 août 2005, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  Art. 20. Dans l'article 433terdecies, alinéa 1er, du même Code, inséré par la loi du 10 août 2005, les mots " l'article 31 " sont remplacés par les mots " l'article 31, alinéa 1er ".

  CHAPITRE 3. - Modifications du Code électoral

  Art. 21. L'article 6 du Code électoral, modifié par la loi du 5 juillet 1976, est remplacé par ce qui suit :
  " Art. 6. Sont définitivement exclus de l'électorat et ne peuvent être admis au vote, ceux qui ont été interdits à perpétuité de l'exercice du droit de vote par condamnation. "

  Art. 22. L'article 7, alinéa 1er, 2°, du même Code, modifié par la loi du 21 décembre 1994, est remplacé par ce qui suit :
  " 2° ceux qui ont été interdits temporairement de l'exercice du droit de vote par condamnation. "

  Art. 23. L'article 9 du même Code, modifié par la loi du 5 juillet 1976, et l'article 9bis du même Code, inséré par la loi du 5 juillet 1976, sont abrogés.

  Art. 24. · l'article 17 du même Code, modifié par les lois des 30 juillet 1991 et 27 décembre 2004 ainsi que par l'arrêté royal du 5 avril 1994, sont apportées les modifications suivantes :
  1° au paragraphe 1er, alinéa 2, le mot " et " est remplacé par les mots " ou selon son choix ";
  2° le paragraphe 3 est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les exemplaires ou copies de la liste des électeurs délivrés en application des §§ 1er et 2 ne peuvent faire mention de leur numéro d'identification au Registre national des personnes physiques. "

  Art. 25. · l'article 94, alinéa 2, du même Code, modifié par l'arrêté royal du 5 avril 1994, le mot " vingt " est remplacé par le mot " vingt-sept ".

  Art. 26. A l'article 94bis du même Code, modifié par la loi du 2 avril 2003, sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans le paragraphe 1er, alinéa 3, le mot " vingt " est remplacé par le mot " vingt-sept;
  2° dans le paragraphe 2, un alinéa rédigé comme suit est inséré entre les alinéas 3 et 4 :
  " Le bureau principal de la circonscription électorale du Brabant wallon pour l'élection des membres de la Chambre des représentants, établi à Nivelles, siège également comme bureau principal de province pour l'élection du Sénat. "

  Art. 27. Dans l'article 95, § 4, du même Code, modifié par la loi du 11 mars 2003 ainsi que par l'arrêté royal du 5 avril 1995, l'alinéa 3 est remplacé par ce qui suit :
  " Ces personnes sont désignées dans l'ordre déterminé ci-après :
  1° les magistrats de l'Ordre judiciaire;
  2° les stagiaires judiciaires;
  3° les avocats et les avocats stagiaires dans l'ordre de leur inscription au tableau ou sur la liste des stagiaires;
  4° les notaires;
  5° les huissiers de justice;
  6° les titulaires de fonctions relevant de l'Etat, des communautés et des régions et les titulaires d'un grade équivalent relevant des provinces, des communes, des centres publics d'aide sociale, de tout organisme d'intérêt public visé ou non par la loi du 16 mars 1954 relative au contrôle de certains organismes d'intérêt public ou des entreprises publiques autonomes visées par la loi du 21 mars 1991 portant réforme de certaines entreprises publiques économiques;
  7° le personnel enseignant;
  8° les volontaires;
  9° au besoin, les personnes désignées parmi les électeurs de la circonscription électorale. "

  Art. 28. L'article 101 du même code, abrogé par la loi du 30 juillet 1991, est rétabli dans la rédaction suivante :
  " Art. 101. Les bureaux principaux de canton organisent une formation à l'intention des présidents des bureaux de vote et de dépouillement de leur ressort territorial ou du secrétaire de ces bureaux. "

  Art. 29. Dans l'article 116, § 3, du même Code, modifié par la loi du 16 juillet 1993, la phrase commençant avec les mots " Si des électeurs présentants " et finissant par les mots " des électeurs de la commune où ils sont inscrits " est remplacée par la phrase suivante :
  " La qualité d'électeur des électeurs présentants est certifiée par la commune où ils sont inscrits par l'apposition du sceau communal sur l'acte de présentation. "

  Art. 30. Dans l'article 127, alinéa 2, du même Code, modifié par les lois des 30 juillet 1991 et 16 juillet 1993 et par l'arrêté royal du 5 avril 1995, le mot " quinzième " est remplacé par le mot " vingt-deuxième ".

  Art. 31. Dans l'article 147bis, § 1er, 7°, du même Code, modifié par les lois des 5 avril 1995 et 13 février 2007, les mots " par le bourgmestre du domicile, après présentation des pièces justificatives; le Roi détermine le modèle du certificat à délivrer par le bourgmestre " sont remplacés par les mots " par le bourgmestre du domicile ou son délégué, sur présentation des pièces justificatives nécessaires ou, dans le cas où l'électeur se trouve dans l'impossibilité de produire une telle pièce justificative, sur la base d'une déclaration sur l'honneur. Le Roi détermine le modèle de déclaration sur l'honneur introduite par l'électeur ainsi que le modèle de certificat à délivrer par le bourgmestre ".

  Art. 32. Dans l'article 149 du même Code, modifié par les lois des 5 juillet 1976 et 5 avril 1995, ainsi que par l'arrêté royal du 5 avril 1994, l'alinéa 2 est remplacé par ce qui suit :
  " Chaque bureau de dépouillement est dédoublé en bureau A et en bureau B. "

  Art. 33. Dans l'article 156, § 1er, du même Code, modifié par la loi du 13 décembre 2002, l'alinéa 5 est abrogé.

  Art. 34. Les articles 161 à 165 du même Code sont regroupés sous un chapitre IV/1 intitulé " De la clôture des opérations de dépouillement et de la transmission des procès-verbaux. "

  Art. 35. Dans l'article 165 du même Code, modifié par les lois des 18 décembre 1998 et 12 août 2000, sont apportées les modifications suivantes :
  1° les mots " tant au niveau du canton que de la circonscription, de la province ou du collège " sont remplacés par les mots " tant au niveau de la circonscription que de la province ou du collège ";
  2° l'article est complété par trois alinéas rédigés comme suit :
  " Pour le recensement tant partiel que général des voix, les cantons utilisent uniquement le logiciel fourni et agréé lors de chaque élection par le ministre de l'Intérieur, après avis de l'organisme reconnu à cette fin par le Roi par arrêté délibéré en Conseil des Ministres.
  Pour la transmission digitale des résultats et des procès-verbaux, les bureaux principaux utilisent uniquement le logiciel fourni et agréé lors de chaque élection par le Ministre de l'Intérieur, après avis de l'organisme reconnu à cette fin par le Roi par arrêté délibéré en Conseil des Ministres.
  Les logiciels utilisés pour le recensement électronique des voix par les bureaux de dépouillement doivent être agréés lors de chaque élection par le Ministre de l'Intérieur, après avis de l'organisme reconnu à cette fin par le Roi par arrêté délibéré en Conseil des Ministres. "

  Art. 36. Dans l'article 173, du même Code, modifié par la loi du 13 décembre 2002, l'alinéa 4 est complété par la phrase suivante :
  " Ces candidats ne peuvent être déclarés élus suppléants. "

  Art. 37. Dans le même Code, il est inséré un article 203bis rédigé comme suit :
  " Art. 203bis. Les observateurs issus d'organisations internationales reconnues par la Belgique ou délégués par d'autres pays peuvent être habilités à suivre toutes les opérations électorales. Ils sont dans ce cas admis dans les différents bureaux électoraux sur présentation au président de leur carte de légitimation délivrée par le Service public fédéral Intérieur. "

  CHAPITRE 4. - Modifications de la loi du 12 janvier 1989 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et des membres bruxellois du Parlement flamand

  Art. 38. Dans l'article 3, alinéa 7, de la loi du 12 janvier 1989 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et des membres bruxellois du Parlement flamand, modifié par les lois des 16 juillet 1993 et 11 avril 1994, les mots " et la résidence principale " sont remplacés par les mots " , la résidence principale et le numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques ".

  Art. 39. Dans l'article 3bis de la même loi, inséré par les lois du 31 mars 1989 et modifié par les lois du 16 juillet 1993 et du 27 mars 2006, sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans le paragraphe 1er, alinéa 2, les mots " sur support papier ou selon son choix sur support informatique standardisé " sont insérés entre les mots " à titre gratuit " et les mots " , pour autant qu'il dépose une liste de candidats au Parlement ";
  2° le paragraphe 3, est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les exemplaires ou copies de la liste des électeurs délivrés en application des §§ 1er et 2 ne peuvent faire mention du numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques. "

  Art. 40. Dans l'article 6 de la même loi, modifié par les lois du 16 juillet 1993 et 27 mars 2006, sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans l'alinéa 1er, les mots " 101, " sont insérés entre les mots " 100, " et " 102 ";
  2° dans l'alinéa 2, le 2° est remplacé par ce qui suit :
  " 2° dans l'article 95, § 4, alinéa 3, 9°, au lieu des mots " parmi les électeurs de la circonscription électorale ", les mots " parmi les électeurs pour le Parlement; ".

  Art. 41. Il est inséré dans la même loi un article 6bis rédigé comme suit :
  " Art. 6bis. Le président du bureau régional et les présidents des bureaux principaux de canton visés à l'article 93 du Code électoral communiquent par voie digitale leurs coordonnées au Ministre de l'Intérieur au plus tard à la date fixée à l'article 3 de la présente loi pour l'arrêt de la liste des électeurs. "

  Art. 42. Dans l'article 11, § 1er, de la même loi, l'alinéa 1er est remplacé par ce qui suit :
  " Les candidats présentés conformément à l'article 17, § 3, 1°, de la loi spéciale doivent faire certifier la qualité d'électeur des électeurs présentants par la commune où ceux-ci sont inscrits via l'apposition du sceau communal sur l'acte de présentation. "

  Art. 43. L'article 14, § 2, alinéa 2, de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
  " Le nom et le prénom de chaque candidat de la liste sont précédés d'un numéro d'ordre et suivis d'une case de vote de dimension moindre. "

  Art. 44. L'article 17, § 2, alinéa 5, de la même loi, modifié par la loi du 2 mars 2004, est abrogé.

  Art. 45. Dans l'article 19, § 1er, de la même loi, les alinéas 10 et 11 modifiés par la loi du 5 avril 1995, sont remplacés par ce qui suit :
  " Le président du bureau principal de canton ou la personne qu'il désigne à cette fin communique au président du gouvernement et au ministre de l'Intérieur sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le total des bulletins déposés, le total des bulletins valables, le total des bulletins blancs et nuls ainsi que pour chaque liste, par régime linguistique et classée selon son numéro d'ordre, le chiffre électoral tel qu'il est déterminé à l'article 20, § 1er, de la loi spéciale, et le total des suffrages nominatifs obtenus par chaque candidat titulaire ou suppléant.
  Le président du bureau principal de canton envoie sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau reprenant le tableau récapitulatif, au président du bureau régional qui en donne récépissé et au Ministre de l'Intérieur. Les doubles des tableaux de dépouillement et une version papier du procès-verbal reprenant le tableau récapitulatif sont également transmis au président du bureau régional. "

  Art. 46. Dans l'article 20 de la même loi, modifié par les lois des 16 juillet 1993, 22 janvier 2002 et 27 mars 2006, sont apportées les modifications suivantes :
  1° le paragraphe 1er, alinéa 2, est remplacé par ce qui suit :
  " Aussitôt après cette proclamation, le président du bureau régional transmet sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau au Ministre de l'Intérieur, au greffier du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, au président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale pour l'élection des membres du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, et au président du Gouvernement flamand pour l'élection directe des membres bruxellois du Parlement flamand. ";
  2° dans le paragraphe 2, alinéa 1er, les mots " Le procès-verbal de l'élection " sont remplacés par les mots " Une version papier du procès-verbal " et les mots " dans les trois jours " sont remplacés par les mots " dans les cinq jours ".

  Art. 47. Le modèle de bulletin de vote II figurant en annexe à la même loi, modifié par les lois du 22 janvier 2002, du 2 mars 2004 et du 27 mars 2006, est remplacé par le modèle II figurant en annexe à la présente loi.

  CHAPITRE 5. - Modifications de la loi du 6 juillet 1990 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Communauté germanophone

  Art. 48. Dans l'article 7, § 1er, alinéa 4, de la loi du 6 juillet 1990 réglant les modalités de l'élection du Parlement de la Communauté germanophone, modifié par la loi du 11 avril 1994, les mots " et la résidence principale " sont remplacés par les mots " , la résidence principale et le numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques ".

  Art. 49. Dans l'article 7bis de la même loi, modifié par les lois du 16 juillet 1993 et 27 mars 2006, sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans le paragraphe 1er, alinéa 2, les mots " sur support papier ou selon son choix sur support informatique standardisé " sont insérés entre les mots " à titre gratuit " et les mots " , pour autant qu'il dépose une liste de candidats au Parlement ";
  2° le paragraphe 3 est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les exemplaires ou copies de la liste des électeurs délivrés en application des paragraphes 1er et 2 ne peuvent faire mention du numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques. ".

  Art. 50. L'article 11 de la même loi, modifié par la loi du 27 mars 2006, est complété par un paragraphe 6 rédigé comme suit :
  " Les présidents des bureaux principaux visés aux paragraphes 2 et 3 communiquent par voie digitale leurs coordonnées au ministre de l'Intérieur, au plus tard à la date fixée à l'article 7 pour l'arrêt de la liste des électeurs. "

  Art. 51. Dans l'article 14 de la même loi, modifié par la loi du 16 juillet 1993, les modifications suivantes sont apportées :
  1° le paragraphe 1er, alinéa 1er, est complété comme suit :
  " 4° les assesseurs et assesseurs suppléants des bureaux de vote. ";
  2° dans le paragraphe 1er, l'alinéa 3 est remplacé par ce qui suit :
  " Les personnes visées à l'alinéa 1er, 1° à 3°, sont désignées dans l'ordre déterminé ci-après :
  1° les magistrats de l'Ordre judiciaire;
  2° les stagiaires judiciaires;
  3° les avocats et les avocats stagiaires dans l'ordre de leur inscription au tableau ou sur la liste des stagiaires;
  4° les notaires;
  5° les huissiers de justice;
  6° les titulaires de fonctions relevant de l'Etat, des communautés et des régions, des provinces, des communes, des centres publics d'aide sociale, de tout organisme d'intérêt public visé ou non par la loi du 16 mars 1954 relative au contrôle de certains organismes d'intérêt public ou des entreprises publiques autonomes visées par la loi du 21 mars 1991 portant réforme de certaines entreprises publiques économiques;
  7° le personnel enseignant;
  8° les volontaires;
  9° au besoin, les personnes désignées parmi les électeurs pour le Parlement. ";
  3° le paragraphe 1er est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les autorités occupant des personnes visées à l'alinéa précédent sous 6° et 7°, communiquent les nom, prénoms, adresse et profession de ces personnes aux administrations communales où elles ont leur résidence principale. ";
  4° dans le paragraphe 4, la phrase commençant avec les mots " Les assesseurs et les assesseurs suppléants " et finissant par les mots " et sachant lire et écrire " est remplacée par la phrase suivante :
  " Les assesseurs et les assesseurs suppléants sont désignés par le président du bureau principal de la circonscription - pour ce qui concerne le canton d'Eupen - et par le président du bureau principal du canton de Saint-Vith, douze jours au moins avant l'élection, parmi les électeurs de la section sachant lire et écrire. ";
  5° dans le paragraphe 4, la troisième phrase, commençant par les mots " Le président avise " et finissant par les mots " de ces désignations. " est abrogée;
  6° dans le paragraphe 5, l'alinéa 1er, est remplacé par ce qui suit :
  " Dans les quarante-huit heures de la désignation des assesseurs et des assesseurs suppléants des bureaux de vote, le président du bureau principal de la circonscription - pour ce qui concerne le canton d'Eupen - et le président du bureau principal de canton de Saint-Vith les en informent par lettre recommandée; en cas d'empêchement, ils doivent en aviser le président du bureau principal de la circonscription - pour ce qui concerne le canton d'Eupen - ou le président du bureau principal de canton de Saint-Vith dans les quarante- huit heures de l'information. ";
  7° le paragraphe 5 est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Le président du bureau principal de la circonscription - pour ce qui concerne le canton d'Eupen - et le président du bureau principal de canton de Saint-Vith informent chaque président de bureau de vote de la désignation des assesseurs et des assesseurs suppléants de son bureau. ";
  8° dans le paragraphe 7, 1°, première phrase, les mots " , 1° à 3° " sont insérés après les mots " § 1er, alinéa 1er ";
  9° dans le paragraphe 7, 2°, le mot " douze " est remplacé par le mot " vingt-quatre " et la phrase " Celui-ci la transmet à son tour aux présidents des bureaux de vote qu'il a désignés conformément au § 1er. " est abrogée;
  10° l'article est complété par le paragraphe 9, rédigé comme suit :
  " Les bureaux principaux de canton organisent une formation à l'intention des présidents des bureaux de vote et de dépouillement de leur ressort territorial ou du secrétaire de ces bureaux. "

  Art. 52. Dans l'article 22, de la même loi, l'alinéa 8 est remplacé par ce qui suit :
  " Les candidats présentés par des électeurs doivent faire certifier la qualité d'électeur de ceux-ci par la commune où ils sont inscrits via l'apposition du sceau communal sur l'acte de présentation. "

  Art. 53. Dans l'article 26, § 2, de la même loi, l'alinéa 2 est remplacé par ce qui suit :
  " Le nom et le prénom de chaque candidat de la liste sont précédés d'un numéro d'ordre et suivis d'une case de vote de dimension moindre. "

  Art. 54. Dans l'article 39, § 3, alinéa 3, de la même loi, modifié par la loi du 5 avril 1995, la phrase " Sur ces bulletins le président inscrit la mention " valide " et y appose son paraphe " est abrogée.

  Art. 55. A l'article 42, § 1er, de la même loi, les alinéas 10 et 11, modifiés par la loi du 5 avril 1995, sont remplacés par ce qui suit :
  " Le président du bureau principal de la circonscription, pour ce qui concerne le canton d'Eupen, et le président du bureau principal de canton de Saint-Vith - ou pour chacun d'eux la personne qu'ils désignent à cette fin - communiquent au Ministre-Président du Gouvernement et au Ministre de l'Intérieur sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le total des bulletins déposés, le total des bulletins valables, le total des bulletins blancs et nuls, le chiffre électoral de chaque liste tel qu'il est déterminé à l'alinéa 9, et le total des suffrages nominatifs obtenus par chaque candidat.
  Le président du bureau principal de canton de Saint-Vith envoie sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau reprenant le tableau récapitulatif, au président du bureau principal de la circonscription qui en donne récépissé et au Ministre de l'Intérieur. Les doubles des tableaux de dépouillement et une version papier du procès-verbal reprenant le tableau récapitulatif sont également transmis au président du bureau principal de la circonscription.
  Le président du bureau principal de la circonscription, pour ce qui concerne le canton d'Eupen, envoie également sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau reprenant le tableau récapitulatif au Ministre de l'Intérieur. "

  Art. 56. Dans l'article 46, de la même loi, l'alinéa 2 est remplacé par ce qui suit :
  " Aussitôt après cette proclamation, le président du bureau principal de la circonscription transmet sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau au greffier du parlement ainsi qu'au président du gouvernement et au Ministre de l'Intérieur. "

  Art. 57. Dans l'article 47, alinéa 1er, de la même loi, modifié par la loi du 27 mars 2006 les mots " Le procès-verbal de l'élection " sont remplacés par les mots " Une version papier du procès-verbal de l'élection " et les mots " dans les trois jours " sont remplacés par les mots " dans les cinq jours ".

  Art. 58. Le modèle de bulletin de vote II figurant en annexe à la même loi, modifié par la loi du 27 mars 2006, est remplacé par le modèle II figurant en annexe à la présente loi.

  CHAPITRE 6. - Modifications de la loi ordinaire du 16 juillet 1993 visant à achever la structure fédérale de l'Etat

  Art. 59. Dans l'article 2, alinéa 7 de la loi ordinaire du 16 juillet 1993 visant à achever la structure fédérale de l'Etat, modifié par la loi du 11 avril 1994, les mots " et la résidence principale " sont remplacés par les mots " , la résidence principale et le numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques ".

  Art. 60. Dans l'article 3 de la même loi sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans le paragraphe 1er, alinéa 2, les mots " sur support papier ou selon son choix sur support informatique standardisé " sont insérés entre les mots " à titre gratuit " et les mots " , pour autant qu'il dépose une liste de candidats au Parlement ";
  2° le paragraphe 3 est complété par un alinéa rédigé comme suit :
  " Les exemplaires ou copies de la liste des électeurs délivrés en application des §§ 1er et 2 ne peuvent faire mention du numéro d'identification visé à l'article 2, alinéa 2, de la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques. "

  Art. 61. Dans l'article 7, alinéa 1er, de la même loi, le mot " 101, " est inséré entre les mots " 100, " et " 102 ".

  Art. 62. Il est inséré dans la même loi un article 7bis rédigé comme suit :
  " Art. 7bis. Les présidents des bureaux principaux de circonscription et de canton visés respectivement à l'article 26quater de la loi spéciale et à l'article 93 du Code électoral communiquent par voie digitale leurs coordonnées au Ministre de l'Intérieur, au plus tard à la date fixée à l'article 2 pour l'arrêt de la liste des électeurs. "

  Art. 63. Dans l'article 14 de la même loi, l'alinéa 1er, est remplacé par ce qui suit :
  " Les candidats présentés par des électeurs doivent faire certifier la qualité d'électeur de ceux-ci par la commune où ils sont inscrits via l'apposition du sceau communal sur l'acte de présentation. "

  Art. 64. Dans l'article 17, § 2 de la même loi, l'alinéa 2 est remplacé par ce qui suit :
  " Le nom et le prénom de chaque candidat de la liste sont précédés d'un numéro d'ordre et suivis d'une case de vote de dimension moindre. ".

  Art. 65. Dans l'article 20, § 2 de la même loi, modifié par la loi du 2 mars 2004, l'alinéa 5 est abrogé.

  Art. 66. Dans l'article 22, § 1er, de la même loi, les alinéas 10 et 11 modifiés par la loi du 5 avril 1995, sont remplacés par ce qui suit :
  " Le président du bureau principal de canton ou la personne qu'il désigne à cette fin communique sans délai au Ministre de l'Intérieur et, selon le cas, au président du Gouvernement wallon ou au président du Gouvernement flamand par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le total des bulletins déposés, le total des bulletins valables, le total des bulletins blancs et nuls, le chiffre électoral de chaque liste et le total des suffrages nominatifs obtenus par chaque candidat.
  Le président du bureau principal de canton envoie sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau reprenant le tableau récapitulatif, au président du bureau principal de circonscription qui en donne récépissé et au Ministre de l'Intérieur. Les doubles des tableaux de dépouillement et une version papier du procès-verbal reprenant le tableau récapitulatif sont également transmis au président du bureau principal de circonscription. "

  Art. 67. Dans l'article 23 de la même loi sont apportées les modifications suivantes :
  1° dans le paragraphe 1er, l'alinéa 2, est remplacé par ce qui suit :
  " Aussitôt après cette proclamation, le président du bureau principal de circonscription transmet sans délai par la voie digitale, en utilisant la signature électronique émise au moyen de sa carte d'identité, le procès-verbal de son bureau au greffier du parlement, selon le cas, wallon ou flamand, au ministre de l'Intérieur et, selon le cas, au président du Gouvernement wallon ou au président du Gouvernement flamand. ";
  2° dans le paragraphe 2, alinéa 1er, les mots " Le procès-verbal de l'élection " sont remplacés par les mots " Une version papier du procès-verbal de l'élection " et les mots " dans les trois jours " sont remplacés par les mots " dans les cinq jours ".

  Art. 68. Les modèles de bulletin de vote II (a) à II (c) figurant en annexe à la même loi, modifiés par les lois du 2 mars 2004 et du 27 mars 2006, sont remplacés par les modèles II (a) à II (c) figurant en annexe à la présente loi.

  CHAPITRE 7. - Dispositions transitoires et finales

  Art. 69. Les modifications apportées au Code électoral par les articles 21 à 23 de la présente loi ne s'appliquent pas aux auteurs d'infractions ayant fait l'objet d'une condamnation définitive au moment de leur entrée en vigueur.

  Art. 70. La présente loi entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.
  Promulguons la présente loi, ordonnons qu'elle soi revêtue du sceau de l'Etat et publiée par le Moniteur belge.
  
  Donné à Châteauneuf-de-Grasse, le 14 avril 2009.
  ALBERT
  Par le Roi :
  Le Ministre de l'Intérieur,
  G. DE PADT
  Le Ministre de la Justice,
  S. DE CLERCK
  Scellé du sceau de l'Etat :
  Le Ministre de la Justice,
  S. DE CLERCK

  ANNEXE.

  Art. N1. Annexe 1.
  ( Image non reprise pour des raisons techniques, voir M.B. du 15-04-2009, p. 30503 )

Préambule Texte Table des matières Début
   ALBERT II, Roi des Belges,
   A tous, présents et à venir, Salut.
   Les Chambres ont adopté et Nous sanctionnons ce qui suit :

Travaux parlementaires Texte Table des matières Début
    Session ordinaire 2008-2009. Chambre des représentants. Documents parlementaires. - Projet de loi, n° 1799/1. - Erratum, n° 1799/2. - Amendements, n° 1799/3. - Amendements, n° 1799/4. - Rapport, n° 1799/5. - Texte adopté par la commission, n° 1799/6. - Amendements n° 1799/7. - Rapport, n° 1799/8. - Texte adopté en séance plénière et transmis au Sénat, n° 1799/9. Compte rendu intégral : 26 mars 2009. Sénat. Documents parlementaires. - Projet transmis par la Chambre des représentants, n° 4-1253/1. - Amendements, n° 4-1253/2. - Rapport, n° 4-1253/3. - Texte adopté en séance plénière et soumis à la sanction royale, n° 4-1253/4. Annales du Sénat : 2 avril 2009.

Début Premier mot Dernier mot Préambule
Travaux parlementaires Table des matières
Version néerlandaise